Chargement...
Traders beware!
Avertissement!

Les sites Web frauduleux se présentent souvent comme ayant un lien avec JFD

Veuillez être conscient des sites Web frauduleux se présentant comme des affiliés et / ou des contreparties de JFD. Pour plus d'informations, veuillez consulter la liste des sites Web prétendant avoir une connexion avec JFD.

Plus d'information
by Charalambos Pissouros

CETTE SEMAINE : 08 JUIN - 12 JUIN : LE FOMC DÉCIDE DE SA POLITIQUE DANS UN OPTIMISME DE MARCHÉ PLUS LARGE

Le monde financier a continué son aversion au risque à la fin de la semaine dernière, le moral positif remontant quelque peu à la session asiatique d'aujourd'hui. Il semble que le rebond surprenant des emplois aux États-Unis ait ajouté un certain optimisme sur l'économie mondiale tel un signe sur la voie de la reprise après plusieurs semaines de mesures restrictives. 

Cette semaine l'événement principal de l'agenda économique sera la décision du FOMC mercredi. Bien que nous n'attendions aucune action, il serait intéressant de voir quelle est l'opinion officielle sur l'économie, en particulier après le rapport sur l'emploi meilleur que prévu vendredi dernier.

Lundi est une journée relativement légère en termes de données inscrites à l'agenda économique. Nous avons déjà obtenu le PIB final du Japon pour le T1, qui a été révisé à la hausse, à -0,6% trimestriellement contre -0,9%. Plus tard dans la journée, les seuls communiqués qui méritent d'être mentionnés sont la production industrielle allemande du mois d’avril, ainsi que les mises en chantier au Canada pour le mois de mai et les permis de construction du mois d’avril. La production industrielle de l'Allemagne devrait avoir chuté de 16% en annuel après avoir baissé de 9,2% en mars, tandis que les mises en chantier devraient chuter à 150,0 k au lieu de 166,4 k. Aucune prévision n'est disponible pour les permis de construire du pays.

Mardi, pendant la matinée asiatique, nous avons les indices de confiance des entreprises ANZ de la Nouvelle-Zélande et NAB de l'Australie du mois de mai, mais aucun des deux n'est accompagné d'une prévision.

Au cours de la matinée européenne, la balance commerciale de l'Allemagne pour le mois d’avril, le PIB final de la zone euro pour le premier trimestre et la variation de l'emploi de la zone EU pour le trimestre devraient être publiés. L'excédent commercial allemand devrait avoir baissé, passant de 12,8 milliards à 10,2 milliards d'euros, tandis que le PIB final de la zone euro devrait juste confirmer son estimation préliminaire, à savoir que l'économie de la zone euro a diminué de 3,8% trimestriellement au cours des trois premiers mois de 2020. La variation de l'emploi dans la zone EU devrait montrer que l'économie de la zone euro a perdu 0,2% des emplois après avoir gagné 0,3% au dernier trimestre de 2019.

Plus tard dans la journée, aux États-Unis, nous obtenons les offres d'emploi JOLT du mois d’avril, qui devraient avoir glissé à 5.750m de 6.191m en mars.

Mercredi, toutes les lumières devraient tomber sur la décision du FOMC, la première après le mois d’avril, lorsque le Comité a maintenu les taux d'intérêt inchangés dans la fourchette 0-0,25%, et a laissé entendre que davantage de stimulus pourraient être fournis si cela était jugé nécessaire. Nous continuerons à utiliser les pouvoirs de manière proactive jusqu'à ce que nous soyons convaincus que les États-Unis sont solidement sur la voie de la reprise », a déclaré le président de la Fed Powell. Il a également ajouté que l'activité économique chuterait probablement à un « rythme sans précédent » au T2, ce qui suggère qu'ils étaient mieux disposés à agir à nouveau.

Cependant, nous ne nous attendons pas à ce qu'ils agissent lors de cette réunion. Oui, le GDPNow de la Fed d'Atlanta et le Nowcast de New York ajoutent de la crédibilité aux remarques de Powell, pointant des taux de croissance de -53,8% et de -25,5%, mais tant que nous n'aurons pas de données officielles, nous ne pensons pas que la Fed se précipitera pour étendre ses efforts de relance. Après tout, ils ont déjà annoncé une expansion de leur facilité de liquidité municipale vendredi. Un autre facteur qui nous fait penser qu'il est peu probable que la Fed agisse une fois encore. Vendredi, le rapport a montré que l'économie américaine a créé 2,51 millions d'emplois au lieu de perdre 8,0 millions comme le laissaient entendre les prévisions, le taux de chômage tombant à 13,3% contre 14,9%, battant les estimations d'une poussée à 19,7%.

US unemployment rate

Étant donné que ce sera l'une des « plus grandes réunions », qui s'accompagne de projections économiques, il serait intéressant de voir quelle est la position actuelle des responsables à la suite d'un rapport sur l'emploi aussi surprenant. À notre avis, le rapport suggère que le pire en ce qui concerne le coronavirus est derrière nous, mais il reste à voir si les responsables partageront également ce point de vue. Bien que nous ne nous attendions pas à ce qu'ils agissent, nous pensons qu'ils resteront prêts à le faire si cela été nécessaire, ce qui, combiné à un langage relativement peu inquiétant sur les perspectives économiques, peut permettre aux actions et aux risques liés, les actifs devraient continuer de croitre, les investisseurs abandonnant les refuges.

En ce qui concerne les données de mercredi, pendant la matinée asiatique, nous avons l'indice de sentiment des consommateurs Westpac en Australie du mois de juin, pour lequel aucune prévision n'est disponible. Les taux de l'IPC et de l'IPP de la Chine sortent également. L'IPC devrait avoir ralenti à 2,6% en GA contre 3,3%, tandis que le taux PPI devrait retomber dans le territoire négatif, à -3,3% en GA contre -3,1%.

Au début de la matinée de l'UE, les IPC norvégiens du mois de mai sortent. Le taux de l'IPC global devrait s'élever à +1,2% en glissement annuel de + 0,8%, tandis que le taux de base devrait remonter à +2,9% contre + 2,8%.   Lors de sa dernière réunion, la Norges Bank a abaissé son taux directeur à 0,0%, les autorités déclarant qu'elles resteraient très probablement à ce niveau pendant un certain temps encore. "Nous n'envisageons pas de nouvelles baisses de taux", a déclaré le gouverneur Olsen dans la déclaration qui l'accompagne. Ainsi, l'accélération de l'inflation peut ajouter de la crédibilité à leur point de vue et leur permettre de s'asseoir confortablement sur la touche.

Norway CPIs inflation

Nous obtenons plus de données sur l'IPC pour le mois de mai plus tard dans la journée, cette fois des États-Unis. Le taux nominal devrait avoir baissé à + 0,2% en glissement annuel de + 0,3%, tandis que le taux de base devrait avoir glissé à + 1,3% en glissement annuel de + 1,4%. Malgré un ralentissement potentiel de l'inflation aux États-Unis, nous ne nous attendons pas à ce que les acteurs du marché n’y accordent autant d'attention. Nous pensons en revanche qu'ils gardent les yeux rivés sur la décision du FOMC, qui doit être publiée plus tard dans la journée.

US CPIs inflation

Jeudi, heure de la Bourse de l'UE, les chiffres de l'inflation suédoise pour mai devraient être publiés. Les taux CPI et CPIF devraient rester inchangés à -0,4% en glissement annuel, mais comme c'est toujours le cas, nous préférons accorder plus d'attention au taux de base CPIF, qui exclut l'énergie. Ce taux a glissé à + 1,0% en glissement annuel en avril contre + 1,5% en mars. Lors de sa dernière réunion, la Riksbank a ​​décidé de poursuivre ses achats d'obligations d'État et hypothécaires jusqu'à fin septembre 2020 et de laisser le taux repo inchangé à 0,0%. Elle a également déclaré que les mesures seront adaptées à l'évolution économique. Ainsi, un rebond potentiel de la mesure CPIF de base pourrait faire spéculer que la plus ancienne banque centrale du monde pourrait commencer à réduire son QE dans des délais plus brefs que prévus.

Sweden CPIs inflation

Des États-Unis, nous obtenons les IPP du mois de mai. Le taux global devrait avoir diminué de -1,2% à -1,3% en glissement annuel, tandis que le taux de base devrait glisser à + 0,4% en glissement annuel de + 0,6%.

Vendredi, au cours de la matinée asiatique, la production industrielle finale du Japon pour le mois d’avril devrait être publiée, les prévisions devraient confirmer l'impression préliminaire de -9,1%.

Plus tard dans la journée, le PIB mensuel du Royaume-Uni, la production industrielle et la balance commerciale du pays, tous pour avril, devraient être publiés. L'activité économique devrait avoir chuté de 18,7% après une baisse de 5,8%, ce qui entraînera une baisse de -5,7% à -22,3%. La production industrielle devrait également avoir accéléré sa baisse, passant de -4,2% à -15,0% par an, tandis que le déficit commercial de la nation devrait se réduire à 12,51 milliards de livres sterling à 11,54 milliards de livres sterling.

UK monthly GDP

Bien que cet ensemble de données puisse augmenter les chances d'introduction de taux d'intérêt négatifs par la BoE, nous pensons que les traders GBP préfèrent le retour des négociations du Brexit. Vendredi, les négociateurs de l'UE et du Royaume-Uni ont déclaré qu'ils avaient fait très peu de progrès dans leur dernier cycle de pourparlers et qu'il ne restait que quelques jours au Royaume-Uni pour demander une prolongation de la période de transition. Comme on se rapproche de 18 Juin et du 19ème sommet de l'UE. Le premier ministre Boris Johnson a insisté sur la date limite du 31 Décembre pour trouver un terrain d'entente, tandis que le négociateur en chef de l'UE, Barnier, a noté qu'un accord doit être conclu d'ici la fin octobre pour laisser suffisamment de temps pour la ratification par les 27 États membres du bloc. Ainsi, tout élément indiquant un accord à la fin de cette année et pourrait ajouter de la pression à la livre sterling.

Nous avons également une réunion des ministres des finances de l'UE, où ils devraient discuter d'un fonds de sauvetage en rapport au coronavirus. L'euro s’est envolé, peut-être en raison de l'annonce par la Commission européenne d'un plan de sauvetage de 750 milliards d'euros, et une approbation officielle pourrait maintenir la devise. D'un autre côté, un échec à conclure un accord sur la proposition susmentionnée peut inciter certains taureaux EUR à liquider leurs positions et forcer la monnaie commune à corriger plus bas.

Des États-Unis, nous obtenons l'indice de confiance des consommateurs UoM préliminaire du mois de juin, qui devrait être passé de 72,3 à 75,0.

Avertissement :

Le contenu que nous produisons ne constitue pas un conseil ou une recommandation d'investissement (ne doit pas être considéré comme tel) et ne constitue en aucun cas une invitation à acquérir un instrument ou un produit financier. Le Groupe d'entreprises de JFD, ses sociétés affiliées, agents, administrateurs, dirigeants ou employés ne sont pas responsables des dommages qui pourraient être causés par les commentaires ou déclarations individuels des analystes de JFD et n'assument aucune responsabilité quant à l'exhaustivité et à l'exactitude du contenu présenté. L'investisseur est seul responsable du risque de ses décisions d'investissement. Par conséquent, vous devriez demander, si vous le jugez approprié, des conseils professionnels indépendants et pertinents sur l'investissement considéré. Les analyses et commentaires présentés ne tiennent pas compte de vos objectifs d'investissement personnels, circonstances ou besoins financiers. Le contenu n'a pas été préparé conformément aux exigences légales pour les analyses financières et doit donc être considéré par le lecteur comme une information marketing. JFD interdit la duplication ou la publication sans approbation explicite.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 83% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec la Société. Vous devez vous demander si vous comprenez comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez lire l'intégralité de  la divulgation des risques .

Copyright 2020 JFD Group Ltd.

WEEKLY FINANCIAL NEWSLETTER
RIGHT INTO YOUR MAILBOX!
SUBSCRIBE TO JFD'S STRATEGIC REPORT

PLUS D'INFORMATIONS SUR LES MARCHÉS