Chargement...
Traders beware!
Avertissement!

Les sites Web frauduleux se présentent souvent comme ayant un lien avec JFD

Veuillez être conscient des sites Web frauduleux se présentant comme des affiliés et / ou des contreparties de JFD. Pour plus d'informations, veuillez consulter la liste des sites Web prétendant avoir une connexion avec JFD.

Plus d'information
by Charalambos Pissouros

LE MARCHE RESTE INDÉCIS, LES ANGLAIS ACCROISSENT LEURS ASSOUPLISSEMENTS QUANTITATIFS

Hier, les indices européens se sont retrouvés dans le rouge, ceux des États-Unis ont terminé leur séance mitigée, tandis qu'aujourd'hui, les marchés asiatiques étaient en hausse. Tout cela illustre que les marchés ont du mal à choisir une direction claire. 

Hier, c’était la réunion de la banque d’Angleterre qui a décidé d’augmenter ses assouplissements quantitatifs, mais signalant qu'elle ralentirait le rythme d'achat. 

La BNS et la Norges Bank ont ​​également annoncé leurs nouvelles politiques monétaires, sans la changer d’un iota, ce que nous avions anticiper hier.

 

LES ACTIONS DE L'UE GLISSENT, LES ASIATIQUES GAGNENT SUR LES ÉCHANGES INDÉCIS

Le dollar s'est échangé plus haut contre toutes les autres devises du G10 sauf deux lundi et vendredi matin asiatique. Il a gagné le plus contre GBP et SEK, alors qu'il s'est révélé presque inchangé contre JPY et NOK.

USD performance G10 currencies

Le raffermissement du dollar et du yen donne à penser que les acteurs du marché ont continué de traiter les valeur refuges, sans risque. Sur le marché de la bourse, nous voyons que les principaux indices de l'UE ont clôturé en territoire négatif, peut-être en raison de nouvelles craintes d'une deuxième vague de COVID19. Les nouveaux cas d’infection ont bondi hier, atteignant un nouveau record. Un autre point négatif pour les marchés européens pourrait avoir été la chute de 61,8% de Wirecard après que l'auditeur de la société a refusé de signer les comptes 2019 en raison d'un manque de 2,1 millions USD.

Coronavirus daily change in cases and deaths

La séance américaine s'est terminée avec les principaux indices de Wall Street plutôt mitigés. Le Dow a glissé de 0,15%, le S&P a clôturé pratiquement inchangé, tandis que le Nasdaq a gagné 0,33%. En Asie aujourd'hui, les choses ont été un peu plus claires, le Nikkei 225 japonais et le Shanghai Composite chinois gagnant respectivement 0,47% et 0,83%.

Major global stock indices performance

Tout cela illustre à quel point le marché ne sait ni se tourner vers les refuges ou s’il peut aller sur les valeurs à risque.  

Nous en parlions hier dans notre précèdent article, on sent une forme de lutte entre les optimistes, impatient pour la relance et les sceptiques qui attendent de voir si les quelques cas d’infections en chine et aux états unis, ne sont serait pas un signe du retour de la pandémie.  Nous préférons rester prudent car peu d’information viennent invalider ce scénario. 

 

DAX - PERSPECTIVES TECHNIQUES

Bien que, hier, le DAX ait atteint un nouveau sommet de la semaine, l'indice allemand a corrigé à la baisse tout de suite après et a finalement clôturé la journée dans le rouge. Ce matin, nous constatons que l'indice a des difficultés à la hausse et se rapproche du plus bas d'hier. Si les bulls ne lui viennent pas en aide pour pousser le prix au-dessus du plus haut d'hier, nous pourrions obtenir un petit revers. Cependant, ce mouvement plus bas pourrait encore être considérée comme une correction temporaire, surtout si le DAX reste au- dessus de sa ligne de soutien à l’envers à court terme tiré du bas du 19 Mars. Pour le moment, nous adopterons une approche haussière prudente.

 

Si l'indice allemand finit par glisser un peu plus bas, mais reste au-dessus de la ligne haussière, les bulls pourraient profiter du prix inférieur et essayer de le relever à nouveau. Dans l'affirmative, le DAX pourrait revenir sur l'obstacle des 12156, dont une cassure pourrait ouvrir la voie à l'obstacle des 12484, marqué par le plus haut de la semaine. Une nouvelle surprise pourrait rapprocher l'indice des niveaux 12884 et 12932, marqués respectivement par le point le plus bas de janvier et le point le plus élevé de juin.

Alternativement, si la ligne haussière ne parvient pas à empêcher le prix de chuter et de casser, cela pourrait signaler un changement dans la tendance à court terme. Si le DAX se place en dessous de son EMA à 200 jours, il pourrait être perçu comme un signe de renfort sur le scénario baissier. L'indice pourrait alors tomber au plus bas de cette semaine, à 11587, une pause qui pourrait ouvrir la voie à la zone de support suivant possible entre les niveaux 11257 et 11340, marqué par les plus hauts du 20 mai et Avril 30 respectivement. Le prix peut y rester un peu, voire revenir en arrière. Cela dit, si le DAX a du mal à revenir au-dessus de la ligne de hausse, les vendeurs peuvent intervenir à nouveau et faire baisser le prix. Une chute en dessous de la zone des 11257 peut dégager le chemin vers le niveau des 10865, marqué par le bas du 22 mai

German DAX cash index daiy chart technical analysis

la banque d’angleterre ÉTEND ses achats d’assouplissement quantitatifs, MAIS à un RYTHME RALENTI

La livre a été l'un des deux plus grands perdants hier même si la Banque d’Angleterre s’est vue très combattante. Elle a maintenu ses taux d'intérêt inchangés à 0,10% et, via un vote de 8 à 1, elle a augmenté ses achats de QE de 100 milliards GBP supplémentaires jusqu'à la fin de l'année. L'augmentation était largement anticipée, mais le fait que les achats se poursuivront jusqu'à la fin de l'année suggère qu'ils pourraient être effectués à un rythme un peu plus lent qu'auparavant. En plus de cela, au lendemain de la décision, le gouverneur de la BoE Bailey a déclaré que lors de cette réunion, les décideurs n'avaient pas discuté des taux d'intérêt négatifs, ni d'un contrôle de la courbe des taux.

BoE interest rates

La livre sterling a augmenté dans les deux cas - décision de la BoE et commentaires de Bailey - mais la tendance quotidienne globale est restée négative. Aujourd'hui, nous avons obtenu les ventes au détail au Royaume-Uni pour mai, les taux directeurs et les taux de base ayant rebondi de plus que prévu. Pourtant, la livre n'a pas réagi. Il semble que les traders de GBP se préoccupent davantage de la scène politique, et plus précisément du Brexit, plutôt que de la politique monétaire ou des indicateurs économiques. Avec la décision de la BoE maintenant hors de leur portée, ils pourraient verrouiller leur regard sur les gros titres entourant le sommet du leader de l'UE qui a commencé hier. L'UE et le Royaume-Uni n'ayant fait aucun progrès dans le dernier cycle de négociations et le Royaume-Uni insistant pour que tout soit réglé avant la fin de l'année, tout élément suggérant que les deux parties sont très éloignées dans la recherche d'un terrain d'entente pourrait ajouter une pression supplémentaire à la monnaie britannique.

Hormis la BoE, deux autres banques centrales ont décidé hier de la politique monétaire : la BNS et la Norges Bank. La réunion de la BNS s'est avérée être un non-événement, les responsables ayant maintenu les taux d'intérêt inchangés à -0,75% et répété qu'ils restaient disposés à intervenir plus fortement sur le marché des changes. Ils ont également réitéré l'idée que le franc suisse reste très apprécié, le président Jordan affirmant avoir fait des interventions substantielles depuis mars et qu'il n'y a pas de limite spécifique à cela. En ce qui concerne la Norges Bank, les décideurs de cette banque ont maintenu les taux d'intérêt inchangés à 0,0%, répétant qu'ils resteront à ce niveau pendant un certain temps. Cela dit, ils sont apparus un peu plus optimistes qu'auparavant, affirmant que depuis la réunion précédente, l'activité a repris plus rapidement que prévu, le chômage a baissé plus que prévu et les prix du pétrole ont augmenté. La NOK a grimpé en flèche au moment de l'annonce, mais a effacé ces gains plus tard dans la journée, qui se trouvent pratiquement inchangés par rapport à son homologue américain ce matin.

GBP / AUD - PERSPECTIVES TECHNIQUES

GBP / AUD continue à s’échanger en dessous de sa ligne de résistance à la baisse de principe à court terme tiré du haut du 4 mai. Cela dit, depuis le début de ce mois, la paire peine à surmonter sa zone de support clé à 1,8055, qui est actuellement le point le plus bas de juin. Bien que ce matin, nous voyons la paire évoluer légèrement à la hausse, nous resterons quelque peu baissiers, tant que la ligne de baisse évoquée ci-dessus reste intacte.

Renforcement baissier, si le taux tombe soudainement en dessous de la zone des 1,8055, marquée par les plus bas sur 3, 4 et 5 Juin. Une telle décision confirmerait une baisse plus faible à venir et davantage de vendeurs pourraient s’engouffrer dans cette brèche. La GBP / AUD pourrait alors se diriger vers l'obstacle des 1,7878, dont une cassure pourrait préparer le terrain pour un test de la zone des 1,7792, qui est le point le plus bas de septembre 2019.

À la hausse, si la ligne baissière susmentionnée se casse et que le taux grimpe au-dessus de la barrière de 1,8318, marqué par le plus haut d'hier, cela peut être le signal d'une fin de la tendance baissière. Nous allons ensuite cibler l'obstacle des 1,8450, marqué par le haut du 12 Juin, une pause qui pourrait ouvrir la porte à un autre haut supérieur. La paire pourrait alors dériver vers le niveau des 1,8550, marqué près du point le plus haut du mois de juin, ce qui pourrait bloquer temporairement le taux. Dans cette zone-là, la paire GBP / AUD pourrait également tester le 200 EMA sur le graphique à 4 heures, ce qui pourrait également fournir une résistance supplémentaire.

GBP/AUD 4-hour chart technical analysis

pour ce qui est du RESTE DES ÉVÉNEMENTS AUJOURD'HUI

Au cours de la matinée européenne, le solde du compte courant de la zone euro pour avril sort, mais aucune prévision n'est actuellement disponible. Plus tard dans la journée, nous obtenons les ventes au détail du Canada pour avril. Les taux directeurs et de base devraient avoir baissé à -15,1% et -13,5% contre -10,0% et -0,4% respectivement.

Nous avons également trois speechs de la Fed au programme d’aujourd’hui : le président Jerome Powell, le président de Boston Eric Rosengren et le gouverneur du conseil Randal Quarles.

 

Avertissement :

Le contenu que nous produisons ne constitue pas un conseil ou une recommandation d'investissement (ne doit pas être considéré comme tel) et ne constitue en aucun cas une invitation à acquérir un instrument financier ou un produit. Le Groupe d'entreprises de JFD, ses sociétés affiliées, agents, administrateurs, dirigeants ou employés ne sont pas responsables des dommages qui pourraient être causés par les commentaires ou déclarations individuels des analystes de JFD et n'assument aucune responsabilité quant à l'exhaustivité et à l'exactitude du contenu présenté. L'investisseur est seul responsable du risque de ses décisions d'investissement. Par conséquent, vous devriez demander, si vous le jugez approprié, des conseils professionnels indépendants et pertinents sur l'investissement considéré. Les analyses et commentaires présentés ne tiennent pas compte de vos objectifs d'investissement personnels, circonstances ou besoins financiers. Le contenu n'a pas été préparé conformément aux exigences légales pour les analyses financières et doit donc être considéré par le lecteur comme une information marketing. JFD interdit la duplication ou la publication sans approbation explicite.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 83% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec la Société. Vous devez vous demander si vous comprenez comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez lire l'intégralité de  la divulgation des risques.

Copyright 2020 JFD Group Ltd.

WEEKLY FINANCIAL NEWSLETTER
RIGHT INTO YOUR MAILBOX!
SUBSCRIBE TO JFD'S STRATEGIC REPORT

PLUS D'INFORMATIONS SUR LES MARCHÉS