Chargement...
Traders beware!
Avertissement!

Les sites Web frauduleux se présentent souvent comme ayant un lien avec JFD

Veuillez être conscient des sites Web frauduleux se présentant comme des affiliés et / ou des contreparties de JFD. Pour plus d'informations, veuillez consulter la liste des sites Web prétendant avoir une connexion avec JFD.

Plus d'information
by Charalambos Pissouros

LE SENTIMENT DU MARCHÉ RESTE PRUDENT, LA BANQUE D'ANGLETERRE SERA A L’HONNEUR

Bien que la plupart des principaux indices de l'UE se soient négociés hier en territoire positif, le sentiment du marché s'est apaisé au cours de la séance américaine, avec un appétit modéré qui se transforme aujourd'hui en Asie. L’Angleterre prend acte de sa politique monétaire, elle pourrait augmenter ses Assouplissement Quantitatifs. Le scénario de l'adoption de taux d'intérêt négatifs est donc envisagé.

On traite les marchés AVEC PRUDENCE

Le dollar s'est échangé modérément contre les autres devises du G10 mercredi et jeudi matin dans la matinée asiatique, mais s’est vu sous-performer face au NOK, SEK, JPY et CHF, alors qu'il a enregistré des gains contre EUR, CAD, NZD, GBP et AUD.

USD performance G10 currencies

Le raffermissement du yen et du franc, combiné à la faiblesse de l'Aussie et du Kiwi liés au risque, suggère que les marchés ont continué de se traiter avec une aversion au risque forte. Bien que la plupart des principaux indicateurs économique européens aient clôturé en territoire positif. Aux États-Unis, le DJIA et le S&P 500 ont terminé leur séance en baisse. Seul le Nasdaq a clôturé en légère hausse, ne gagnant que 0,15%. L'appétit modéré s'est également répercuté sur les échanges asiatiques aujourd'hui. Malgré les échanges de Shanghai Composite en Chine pratiquement inchangés, le Nikkei 225 japonais et le Hang Seng de Hong Kong ont reculé de 0,44% et 0,60%.

Major global stock indices performance

Il y a donc une bataille entre les optimistes sur reprise économique, et ceux qui sont préoccupés par une deuxième vague d'infections à coronavirus, après la nouvelle poussée en Chine et aux USA, dont l'Oklahoma, où le président Trump prévoit un rassemblement électoral samedi. En ce qui concerne le tableau d'ensemble, bien que les infections aient quelque peu ralenti hier, le nombre quotidien de nouveaux cas reste proche de son record, atteint vendredi.

Daily change in coronavirus cases and deaths

De notre point de vue, tant que les assouplissements des mesures restrictives, continueront, il y a des chances que l'appétit au risque reprenne. Cela dit, les investisseurs semblent un peu plus prudents que ce que nous avions prévu et, par conséquent, jusqu'à ce que nous ayons des indications claires d'une nouvelle reprise, nous préférons rester prudent.  Parmi les paires de devises, l'un des meilleurs indicateurs du sentiment général du marché c’est l'AUD / JPY car si en effet l'optimisme revient, cette paire pourrait se renforcer. Pour un scénario alternatif baissier, il faudrait voir davantage de restrictions, ce qui pourrait entraîner un deuxième coup dur pour l'économie mondiale.

Durant la nuit, outre le sentiment morose du marché, l'Aussie et le Kiwi ont montré des résultats économiques décevants. Les chiffres de l'emploi en Australie ont été moins bons que prévu, le taux de chômage passant de 6,2% à 7,1% et la variation nette de l'emploi révélant que l'économie a perdu 227,7k emplois au lieu de 125k comme le prévoyaient les prévisions. En Nouvelle-Zélande, le PIB s'est contracté de 1,6% en glissement trimestriel, à un moment où la prévision prévoyait une baisse de 1,0%, entraînant le taux de glissement annuel dans les eaux négatives, à -0,2% contre +1,8%.

AUD / JPY - PERSPECTIVES TECHNIQUES

En regardant l'image technique de l'AUD / JPY sur notre graphique à 4 heures, il semble que la paire se resserre, alors qu'elle continue de s’échanger entre deux de ses lignes provisoires à court terme, une hausse tirée de la dépression du 12 juin et un à la baisse tirée du haut du 8 Juin. Tout cela augmente la possibilité de voir un fort mouvement directionnel dans les deux sens, une fois l'une des lignes rompues. D'ici là, nous adopterons une position neutre et attendrons cette confirmation.

Une poussée à travers la ligne baissière et une hausse des prix au-dessus de la résistance des 74,30, marquée par le plus haut d'hier, pourraient inviter quelques nouveaux acheteurs dans le jeu. Une telle action pourrait aider l'AUD / JPY à progresser un peu plus haut, où il pourrait tester la zone 75.08, qui est le plus haut actuel de cette semaine. Le prix pourrait se faire attendre cependant, si les bulls se sentent encore un peu plus à l'aise, ils peuvent facilement faire remonter la paire, surmontant l'obstacle de 75,08 et visant des niveaux plus élevés. La prochaine zone de résistance à considérer pourrait être les 75,61, qui si elle est brisée peut ouvrir la voie à la zone des 76.27, marquée par le haut du 9 Juin.

En revanche, si les cassures des lignes précédemment mentionnés et que AUD / JPY glisse en dessous de la zone des 72.52, marquée par le bas du 12 Juin, cela pourrait effrayer temporairement les bulls, surtout si la paire continue à dériver en dessous de 200 EMA sur le graphique de 4 heures. Le taux pourrait glisser jusqu'à l'obstacle des 71,93, dont une cassure pourrait tester la zone des 71,60, marquée par le point le plus bas actuel du mois de juin. Cependant, la paire pourrait temporairement subir un décrochage, si les bears sentent encore qu'ils peuvent mener la danse, ce qui pourrait cibler le niveau des 70,81, marqué par le bas du 27 mai.

AUD/JPY 4-hour chart technical analysis

LA Banque d’angleterre ENTRERA-t-elle à DES TAUX NÉGATIFS ?

Aujourd'hui, l'événement principal pourrait être la décision de politique monétaire de la BoE. Lors de leur dernière réunion, la banque a maintenu sa politique monétaire inchangée par un vote à l'unanimité. Par contre, le vote était de 7-2 en faveur du maintien du montant des achats inchangé d'assouplissement quantitatif. Les deux dissidents, Saunders et Haskel, ont préféré augmenter l'objectif du stock d'achats d'actifs de 100 milliards de livres sterling supplémentaires. Les responsables notant que l’AQ actuel devrait atteindre son objectif au début du mois de juillet, nous sommes presque certains qu'ils augmenteront leurs achats lors de cette réunion, peut-être de 100 milliards de livres sterling supplémentaires, comme les dissidents l'ont suggéré lors de la réunion précédente.

BoE interest rates

Cependant, sachant qu'une telle décision peut être largement attendue, nous ne pensons pas qu'elle bouleversera la livre. Nous pensons que les traders de GBP se concentreront davantage sur le discours autour des taux d'intérêt.  N'oubliez pas qu'au lendemain de la réunion précédente, le gouverneur de la BoE, Andrew Bailey, et l'économiste en chef Andy Haldane, ont déclaré que la Banque examinait de manière plus urgente les taux d'intérêt négatifs. Ainsi, s’ils ne réduisent pas les taux lors de cette réunion, il serait intéressant de voir dans quelle mesure ils sont prêts à le faire dans les mois à venir.

S'il y a des discussions intenses en ce qui concerne l'examen des taux d'intérêt négatifs, la livre est susceptible de faire l'objet d'intérêts vendeurs, mais les traders de la devise se gardent de prendre des décisions hâtives sachant que la ligne de mire est toujours le Brexit. A ce sujet aujourd'hui et demain, une réunion est prévue afin de relancer les négociations entre l'UE et l’Angleterre. Les dirigeants européens devraient également mettre sur la table des collaborations sur le traitement des bunds européens du coronavirus. La plupart des membres soutiennent le plan, mais les Pays-Bas, l'Autriche, le Danemark et la Suède sont toujours sceptiques. Pour que le plan prenne corps, il doit être accepté par tous les membres et tout désaccord pourrait entraîner une baisse de l'euro.

GBP / NZD - PERSPECTIVES TECHNIQUES

GBP / NZD continue de se traiter en dessous d’une ligne de résistance à la baisse à court terme tiré du haut du 15 mai. Cependant, depuis le début du mois de juin, la paire peine à opter pour un plus bas, car elle se maintient près de la zone des 1.9368. Pour l'instant, nous adopterons une approche quelque peu baissière, et notre point de vue sera plus tranché quand nous verrons une cassure nette en dessous de la zone des 1,9368.

Un fort mouvement en dessous de l'obstacle des 1,9368, marqué par les plus bas du 8 Juin et 17 juin, pourrait inviter plus de vendeurs dans le jeu. Le GBP / NZD pourrait alors glisser vers l'obstacle des 1,9310, marqué par le point le plus bas d'octobre 2019, dont une cassure pourrait ouvrir la voie à une dérive vers le niveau des 1,9115. Ce niveau est marqué par le point le plus faible du 12 Septembre.

Alternativement, si le taux parvient à surmonter la ligne baissière susmentionnée et monte au-dessus de la barrière des 1,9600, marquée par le point le plus haut de cette semaine, cela pourrait attirer les bulls. GBP / NZD pourrait alors se retrouver proche de l'obstacle des 1,9636, une cassure qui peut ouvrir la voie au plus haut du 3 Juin, à 1,9727. La paire pourrait se maintenir quelque peu, ou même revenir légèrement plus bas. Cela dit, si le taux reste au-dessus de la zone des 1,9600, les acheteurs pourraient profiter de ce prix inférieur et pourraient le renvoyer vers le nord. Si ce rebond technique apparaissait, il pourrait confirmerait cette zone des 1,9727, un autre plus haut supérieur pourrait ouvrir la voie à un test du niveau des 1,9822, marqué par le bas du 1er Juin.

GBP/NZD 4-hour chart technical analysis

le RESTE DES ÉVÉNEMENTS D'AUJOURD'HUI

Hormis la BoE, la BNS et la Norges Bank se prononceront aussi sur son taux d’intéret.

Nous n’attendons pas de changement de là par de la banque Suisse BNS. Lors de sa dernière réunion le 19 mars, elle se refusait de toucher le taux d'intérêt déjà bas -0,75%. Cependant, ils ont renforcé leur discours interventionniste face à la propagation rapide du coronavirus, notant qu'ils interviendront plus fortement sur le marché FX. Ils ont également ajouté que le franc était encore plus apprécié. Avec un assouplissement des mesures de verrouillage et des données économiques suggérant que les profondes plaies économiques du coronavirus pourraient être derrière nous, nous ne nous attendons pas à ce que cette banque procède à des changements de politique monétaire.  Ils ne l'ont pas fait en mars, lorsque toutes les autres banques centrales intensifiaient leurs efforts de relance quand le risque était au plus haut. Cela dit, en gardant à l'esprit que le franc est désormais plus fort qu'il ne l'était lors de la dernière rencontre des responsables, nous pensons qu'ils resteront prêts à intervenir sur le marché des changes.

En Norvège, nous ne nous attendons pas non plus à des changements de la Norges Bank. Lors de sa dernière réunion, elle a abaissé son taux directeur à 0%, déclarant qu'elle resterait très probablement à ce niveau pendant un certain temps encore. "Nous n'envisageons pas de nouvelles baisses de taux", a déclaré le gouverneur Olsen dans sa déclaration. La semaine dernière, les données ont montré que l'inflation globale et l'inflation sous-jacente se sont accélérés plus que prévu, ce qui permet aux norvégiens de prendre de la distance par rapport aux événements.

Sur le plan des données économiques, les premières demandes de chômage des États-Unis pour la semaine dernière sont à venir, ainsi que l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie du mois de juin. Le chômage devrait ralentir, passant de 1,54 million à 1,3 million la semaine précédente, tandis que l'indice de Philly devrait passer de -43,1 à -23,0.

Ce soir, durant la matinée asiatique, nous obtenons les IPC nationaux du Japon du mois de mai, tandis que dans la matinée européenne, les ventes au détail du Royaume-Uni pour le mois en cours sortent. En ce qui concerne les données japonaises, le taux de base de l'IPC devrait avoir grimpé à -0,1% en glissement annuel par rapport à -0,2%, alors qu'aucune prévision n'est disponible pour le taux global. Les ventes au détail au Royaume-Uni devraient avoir rebondi de 5,7% en glissement annuel après avoir chuté de 18,1% en avril, le taux de base devant s'élever à 4,5% en glissement annuel contre -15,2%.

En ce qui concerne les déclarations, outre le président de la BNS, Thomas Jordan, qui tiendra une conférence de presse après la décision de sa banque, nous aurons également la possibilité d'entendre le président de la Fed de Cleveland, Loretta Mester, et le membre du conseil des gouverneurs de la BoC, Lawrence Schembri.

Avertissement :

Le contenu que nous produisons ne constitue pas un conseil ou une recommandation d'investissement (ne doit pas être considéré comme tel) et ne constitue en aucun cas une invitation à acquérir un instrument ou un produit financier. Le Groupe d'entreprises de JFD, ses sociétés affiliées, agents, administrateurs, dirigeants ou employés ne sont pas responsables des dommages qui pourraient être causés par les commentaires ou déclarations individuels des analystes de JFD et n'assume aucune responsabilité quant à l'exhaustivité et à l'exactitude du contenu présenté. L'investisseur est seul responsable du risque de ses décisions d'investissement. Par conséquent, vous devriez demander, si vous le jugez approprié, des conseils professionnels indépendants et pertinents sur l'investissement considéré. Les analyses et commentaires présentés ne tiennent pas compte de vos objectifs d'investissement personnels, circonstances ou besoins financiers. Le contenu n'a pas été préparé conformément aux exigences légales pour les analyses financières et doit donc être considéré par le lecteur comme une information marketing. JFD interdit la duplication ou la publication sans approbation explicite.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 83% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec la Société. Vous devez vous demander si vous comprenez comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez lire l'intégralité de la divulgation des risques .

Copyright 2020 JFD Group Ltd.

WEEKLY FINANCIAL NEWSLETTER
RIGHT INTO YOUR MAILBOX!
SUBSCRIBE TO JFD'S STRATEGIC REPORT

PLUS D'INFORMATIONS SUR LES MARCHÉS