Chargement...
Traders beware!
Avertissement!

Les sites Web frauduleux se présentent souvent comme ayant un lien avec JFD

Veuillez être conscient des sites Web frauduleux se présentant comme des affiliés et / ou des contreparties de JFD. Pour plus d'informations, veuillez consulter la liste des sites Web prétendant avoir une connexion avec JFD.

Plus d'information
by Charalambos Pissouros

Perspective Hebdomadaire : 30 Sept - 04 Oct: Décision de la Banque réserve Australienne, les Indices de productions de la zone Euro, indices des prix à la consommation et NFP aux USA

Cette semaine, Nous regarderons de près la décision de la RBA (Banque de Réserve Australienne), le marché attribuant une probabilité de 74% de réduction des taux. Ainsi, si les membres décidaient effectivement de cette réduction, ils se demanderaient rapidement s'ils resteraient disposés à procéder à davantage de réductions dans les mois à venir. Dans la zone euro, nous attendons les IPC (Indices des Prix à la Consommation) préliminaires pour septembre, où une autre série d’assouplissement quantitatif pourrait accroître le besoin d'un soutien monétaire avec un appel des états membres à soutenir cette action fiscalement. Aux États-Unis, les données sur l’emploi (NFP) pour le mois devraient être publiées, où des données décentes pourraient inciter les investisseurs à reculer quelque peu sur leurs pronostics concernant une nouvelle réduction des taux de la Fed pour 2019.

Lundi, pendant la matinée européenne, nous aurons le PIB final du Royaume-Uni pour le deuxième trimestre, ce qui devrait confirmer que l'économie britannique s'est contractée de 0,2% en glissement trimestriel. Cela dit, nous nous attendons à ce que le communiqué passe largement inaperçu, car nous disposons déjà de données indiquant de quelle manière l’économie est entrée dans le troisième trimestre. Le taux de PIB mensuel pour juillet est passé de 0,0% à + 0,3% en glissement mensuel, ce qui a apaisé les craintes d'une récession technique.

Les traders de la Livre Sterling risquent de garder leur attention sur l’aspect politique plus que sur les résultats de l’économie. Dimanche, la conférence du Parti conservateur a commencé et durera jusqu'à mercredi. La semaine dernière, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé qu'il respectera la loi l'obligeant à chercher un nouveau délai, mais quoi qu’il advienne il fera sortir le Royaume Unis de l’européenne au 31 Octobre. Le meilleur scénario qui puisse se produire à l’avantage de Boris Johnson serait de parvenir à un consensus avec les représentants de l’UE à venir du 19 Octobre, ce qui semble être peu probable à l’heure actuelle. Nous examinerons donc les gros titres qui autour de cette conférence pour y voir plus clair sur la manière dont le premier ministre compte aller de l’avant avec ses homologues Européens.

En Allemagne, nous attendons les IPC (Indices des Prix à la Consommation) préliminaires pour septembre. Le taux de l'IPC devrait avoir reculé à de 1.4% à 1.3%, tandis que le taux de l'IPCH (indices des Prix à la consommation Harmonisé) devrait être resté inchangé à +1,0% en glissement annuel. Une baisse potentielle du taux de l'IPC pourrait faire naître l'hypothèse selon laquelle le taux d'inflation global de la zone euro, prévu mardi, pourrait également baisser légèrement. Les ventes au détail allemandes pour le mois d’août et son taux de chômage pour septembre vont être sur le point d’être publiés. Les ventes au détail devraient avoir rebondi de 0,5% en glissement mensuel après avoir glissé de 2,2% en juillet, tandis que le taux de chômage resterait inchangé à 5,0%. Nous obtiendrons également le taux de chômage pour septembre de la zone euro dans son ensemble, et le consensus, il devrait se maintenir à 7,5%.

Mardi, au cours de la matinée asiatique, la RBA publiera sa décision de politique monétaire. Lors de leur dernière réunion politique, les membres australiens ont décidé de maintenir les taux d’intérêt à un niveau record de + 1,00%. Ils ont rappelé qu’ils continueraient à suivre l’évolution de la situation, y compris sur le marché du travail, et  d’assouplir davantage la politique monétaire «si nécessaire».

ASX 30-day interbank cash rate futures yield curve

La partie «si nécessaire » suggère que les membres préférent peut-être attendre encore un peu avant d'appuyer à nouveau sur le bouton de la réduction de taux, afin de se laisser un peu de marge de manœuvre lors de la réunion de cette semaine. Toutefois, le rapport sur l'emploi en Australie pour le mois d’août a montré que le taux de chômage a augmenté de 0,1%, passant de 5,2% à 5,3%, soit bien au-dessus de la barre des 4,5% qui, selon la Banque, devrait commencer à générer des pressions inflationnistes. Cela a incité les investisseurs à reconsidérer leurs chances d'obtenir une réduction en octobre. Selon la courbe de rendement implicite des contrats à terme sur taux de trésorerie interbancaires à 30 jours de l'ASX, la probabilité d'une réduction de 25 points de base lors de cette réunion est actuellement de 74%. Ainsi, si les membres du conseil vont décider de baisser les taux d’intérêt cette semaine, ils pourraient manquer de marge de manœuvre pour les mois suivants.

Les marchés chinois seront fermés et resteront fermés le reste de la semaine pour célébrer la fête nationale donc nous n’attendons pas grand-chose de leur côté. En provenance du Japon, nous obtenons l’enquête Tankan pour le troisième trimestre. L’indice des grands constructeurs devrait tomber de 7 à 2, et celui des grands non-fabricants devrait passer de 23 à 20. Le taux de chômage devrait avoir augmenté de 2,2% à 2,3%, tandis que le ratio emplois / candidatures devrait avoir diminué à 1,58 au lieu de 1,59.

Lors de la journée européenne, nous obtiendrons des données préliminaires sur l'inflation pour septembre de la zone euro. Le taux nominal devrait rester inchangé à +1,0% en glissement annuel, tandis que le taux de base devrait passer de +1,9% à +1,0%. Cela dit, même si l'IPC allemand devrait avoir quelque peu ralenti, nous pensons que le taux dans le reste de la zone a également baissé.

German vs Eurozone CPIs inflation

Lors de sa dernière réunion, la BCE a réduit son taux de 10 points de base et a décidé de relancer son programme d'assouplissement quantitatif. Le président Draghi a ajouté que le conseil de gouvernance "restait prêt à ajuster tous ses instruments en conséquence pour que cependant, bien que la BCE soit restée disposée à s’assouplir davantage elle requière l’implication des gouvernements disposant d’une marge budgétaire d’agir de manière efficace et rapide. "Il est maintenant grand temps que la politique fiscale soit prise en compte", a déclaré le président.

Ainsi, à la suite des PMI préliminaires décevants du mois, une inflation obstinément basse pourrait non seulement inciter les acteurs du marché à présenter leurs pronostics concernant une nouvelle réduction du taux de 10 points de base, mais pourrait également accroître la nécessité pour les gouvernements de fournir un soutien fiscal.   En ce qui concerne une autre réduction de la part de la BCE, selon les marchés monétaires de la zone euro, les investisseurs tiennent pleinement compte de celle qui sera livrée en mars. Le PMI manufacturier final de la zone Euro sera également publié pour le mois de septembre, mais comme toujours, il devrait confirmer son estimation préliminaire.

Au Royaume-Uni, nous attendrons le PMI manufacturier pour le mois de septembre. Mercredi, l'indice sur la construction doit être publié. L'indice manufacturier devrait avoir encore reculé en contraction, passant de 47,4 à 47,0, tandis que celui de la construction devrait reculer à 45,9, passant de 45,0 à 44,9. L’impression des services les plus importants devrait être passée de 50,6 à 50,3.

Aux États-Unis, nous obtenons le PMI manufacturier ISM pour septembre, tandis qu'au Canada, nous avons le PIB mensuel pour juillet. L'indice ISM (Institut for Supply Management) devrait avoir remonté (50,1 contre 49,1), tandis que le PIB du Canada devrait avoir ralenti à + 0,1% contre 0,2%.

Le mercredi, nous aurons accès aux données d'inflation de la Suisse, avec un taux en glissement annuel de l’IPC qui devrait stagner à + 0,3%. Lors de la dernière réunion, la BNS (Banque Nationale Suisse) a laissé sa politique monétaire inchangée et n'a donné aucun signal concernant un nouvel assouplissement. Une décision qui a peut-être déçu ceux qui, à la suite de la décision de la BCE d'augmenter ses mesures de stimulation, s'attendaient à ce que la BNS réduise également ses taux d'intérêt , ou du moins, indiquer une certaine volonté à le faire dans un future proche. La Banque vient de réitérer qu'elle reste disposée à intervenir sur le marché des changes si nécessaire et que le franc reste hautement valorisé. Cela dit, une autre impression d'inflation très faible pourrait faire renaître certaines hypothèses selon lesquelles les décideurs suisses devront éventuellement assouplir davantage leur politique.

Aux États-Unis, nous attendons le rapport sur l'emploi (NFP) pour le mois de septembre. On s'attend à ce que le secteur privé ait créé 140 000 emplois, soit moins que le gain de 195 000 au mois d’août. Cela laisserait supposer que les données du NFP, prévue pour vendredi, pourrait également être inférieure à sa valeur antérieure. Cependant, nous répétons encore une fois que l’ADP est loin d’être un indice fiable. Rappelez-vous la dernière fois, lorsque l’ADP était passé de 142 000 à 195 000, le PFN est passé de 159 000 à 130 000. En tenant compte des données au moment de la diffusion (aucune révision n’est prise en compte) à partir de janvier 2011, la corrélation entre les deux séries chronologiques s’établit à 0,45%.

ADP vs NFP employment

Jeudi, les marchés chinois seront fermés, mais aussi les allemands en raison de la Journée de la célébration de l’Unification. Concernant les publications de résultats, pendant la période asiatique, nous obtiendrons la balance commerciale de l'Australie du le mois d'août, ce qui devrait montrer que le surplus du pays a quelque peu diminué. Plus tard, dans la journée, nous pourrons accéder aux PMI services et composites de la zone euro du mois de septembre, ainsi que l'indice britannique des services. Nous recevons davantage de PMI de septembre des États-Unis. Les services finaux et les indices composites Markit devraient confirmer leurs lectures préliminaires, tandis que les impressions ISM non manufacturières devraient être passées de 56,4 à 55,0.

Vendredi enfin, le rapport sur l'emploi aux États-Unis pour septembre devrait faire la une des journaux. La masse salariale non agricole devrait avoir augmenté de 145 000 au cours du mois, un peu plus que les 130 000 d’août, tandis que le taux de chômage devrait se maintenir à 3,7%, un niveau supérieur à 3,6%, son plus bas niveau en 49 ans. Les gains horaires moyens devraient avoir ralenti pour s'établir à + 0,3% en glissement mensuel, par rapport à + 0,4%, ce qui, en l'absence d'écarts importants par rapport aux empreintes mensuelles antérieures, devrait maintenir le taux de glissement annuel inchangé à + 3,2%.

Earnings vs core CPI

Dans l'ensemble, les prévisions font état d'un autre rapport positif, cohérent avec un nouveau resserrement du marché du travail, ce qui pourrait ajouter au fait que plus aucune réduction de la Fed n'est nécessaire en l’état actuel. Rappelez-vous que lors de sa dernière réunion, le Comité a décidé de baisser les taux d’intérêt de 25 points de base, mais le nouveau « graphique en points » ne signale plus aucune réduction cette année, une hausse pourrait intervenir en 2021 et une autre en 2022. Cela dit, malgré le Point médian 2019 suggérant qu'il n'y a plus de réduction de taux sur la table, le Comité était en grande partie divisé, avec seulement 5 membres appuyant ce point de vue. Sept d’entre eux pensaient toujours qu’une autre réduction d’un quart de point pouvait être appropriée, tandis que les cinq autres estimaient que la dernière réduction n’était pas nécessaire.

Fed funds futures market vs FOMC interest rates expectations

En ce qui concerne notre point de vue, même si un rapport NFP décent peut encourager les acteurs du marché à repousser leurs attentes en ce qui concerne une nouvelle réduction cette année, tout dépendra de la manière dont la suite du commerce entre les États-Unis et la Chine se déroulera. Si les tensions entre les deux plus grandes économies redoublent, la Fed pourrait éventuellement être contrainte de procéder à une nouvelle réduction dans les mois à venir.

Pour le reste des données de vendredi, les balances commerciales des États-Unis et du Canada doivent être publiées. Le déficit américain devrait s'être légèrement creusé, tandis que celui du Canada devrait avoir légèrement diminué. Le PMI Ivey du Canada pour septembre paraîtra également, mais aucune prévision n’est actuellement disponible.

Avertissement:

Le contenu que nous produisons ne constitue pas un conseil ou une recommandation d'investissement (ne doit pas être considéré comme tel) et ne constitue en aucun cas une invitation à acquérir un instrument ou un produit financier. Le groupe de sociétés de JFD, ses sociétés affiliées, mandataires, administrateurs, dirigeants ou employés ne sont pas responsables des dommages pouvant être causés par les commentaires individuels ou déclarations de la part des analystes de JFD et n'assument aucune responsabilité quant à l'exhaustivité et à l'exactitude du contenu présenté. . L'investisseur est seul responsable des risques liés à ses décisions d'investissement. Par conséquent, vous devriez solliciter, si vous estimez approprié, des avis professionnels indépendants et pertinents sur l’investissement considéré. Les analyses et commentaires présentés ne tiennent pas compte de vos objectifs d’investissement personnels, situation financière ou besoins. Le contenu n'a pas été préparé conformément aux exigences légales en matière d'analyse financière et doit donc être considéré par le lecteur comme une information marketing. JFD interdit la duplication ou la publication sans approbation explicite.

75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez lire l'intégralité de  la divulgation des risques.

WEEKLY FINANCIAL NEWSLETTER
RIGHT INTO YOUR MAILBOX!
SUBSCRIBE TO JFD'S STRATEGIC REPORT

PLUS D'INFORMATIONS SUR LES MARCHÉS