Chargement...
Traders beware!
Avertissement!

Les sites Web frauduleux se présentent souvent comme ayant un lien avec JFD

Veuillez être conscient des sites Web frauduleux se présentant comme des affiliés et / ou des contreparties de JFD. Pour plus d'informations, veuillez consulter la liste des sites Web prétendant avoir une connexion avec JFD.

Plus d'information
by Charalambos Pissouros

CETTE SEMAINE : 22 - 26 JUIN : DÉCISION RBNZ ET LES PMI PRÉLIMINAIRES TOMBES

Cette semaine s’annonce plus calme comparée avec la semaine dernière.

Bien qu'aucune action ne soit attendue de sa part, La Banque de Réserve Néozélandaise (RBNZ) se prépare à annoncer sa nouvelle politique monétaire, nous essayerons de décoder la déclaration de son directoire et son compte rendu pour savoir comment elle est disposée à faire baisser les taux d'intérêt dans un avenir proche. Nous obtenons également les PMI préliminaires pour le mois de juin de la zone euro, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Lundi semble être un jour relativement léger, la seule publication à mentionner étant les ventes des biens existants aux États-Unis du mois de mai. On s'attend à une baisse, mais à un rythme plus lent qu'en avril. À savoir, qu’elles devraient avoir glissé de 3,0% mensuellement après une baisse de 17,8%.

Mardi les PMI sont de sortie ! Au cours de la journée européenne, nous obtenons les résultats préliminaires du mois de juin de plusieurs pays de la zone euro et de la zone dans son ensemble. Les indices de la fabrication et des services de la zone euro devraient encore augmenter. Plus précisément, l'indice manufacturier devrait passer de 39,4 à 44,0, tandis que celui des services devrait avoir augmenté de 30,5 à 40,5. Cela conduirait le PMI composite à 41,0 contre 31,9.

Eurozone PMIs

Lors de sa dernière réunion, la BCE a décidé d'augmenter son programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP) de 600 milliards d'euros pour un total de 1350 milliards d'euros, prolongeant ainsi l'horizon des achats jusqu'à «au moins fin juin 2021 ». Les responsables ont également répété qu'ils restaient prêts à ajuster tous leurs instruments, le cas échéant, pour faire en sorte que l'inflation se rapproche de son objectif de manière durable. Avec un IPC global à + 0,1% en GA et un core à + 0,9% en GA, un autre mois de contraction dans les secteurs de la fabrication et des services - malgré un rythme moins soutenu - pourrait laisser la porte à un nouvel assouplissement de la BCE.

Nous obtenons également des PMI préliminaires du Royaume-Uni et des États-Unis. Aucune prévision n'est actuellement disponible pour les indices britanniques, alors qu'en ce qui concerne les États-Unis, les indices de la fabrication et des services devraient avoir augmenté respectivement à 47,8 et 46,0 contre 39,8 et 37,5. Cela dit, comme nous l’avions noté à plusieurs reprises dans le passé, le marché a tendance à accorder plus d’attention aux indices ISM qui devrait être publié le 1er et 6 Juillet. Les ventes de biens neufs aux États-Unis pour le mois de mai sortiront également et les prévisions pointent vers une accélération à + 3,5% contre + 0,6%.

Mercredi, lors de la matinée asiatique, la RBNZ annonce sa décision de politique monétaire. Lors de sa deuxième assemblé, la banque a décidé de maintenir les taux d'intérêt inchangés, mais a quasi doublé son programme d’assouplissement quantitatif  passant de 33 milliards à 60 milliards de NZD, ajoutant qu'ils pouvaient encore l’augmenter. Dans le compte rendu accompagnant la décision, il a été noté que les taux d'intérêt négatifs deviendront une option à l'avenir et que des discussions sur la préparation des taux négatifs sont en cours.

RBNZ interest rates

Dès lors, le seul indicateur du niveau supérieur que nous avons obtenu était le PIB pour le premier trimestre, qui a montré que l'économie s'était contractée à 1,6% en glissement trimestriel après une croissance de 0,5%. Cela a poussé le taux de glissement annuel en territoire négatif, à -0,2% contre 1,8%. C'était toutefois au-dessus de la propre projection que la banque visait pour le trimestre, qui était en mai à -2,4% trimestriellement, et donc, cela pourrait permettre à la banque d’attendre lors de cette réunion. Elle préfère peut-être attendre plus de données avant de d’envisager de nouvelles baisses de taux. 

Cependant, sa trajectoire globale pourrait dépendre de l'évolution du sentiment général du marché.  Si les autres pays continuent d'assouplir leurs mesures restrictives, cela pourrait raviver un certain optimisme des marchés, ce qui pourrait bénéficier à la monnaie. Le risque réside toutefois dans une vague infectieuse et par conséquent, la réintroduction de nouvelles mesures de verrouillage, en particulier après la nouvelle poussée en Chine.

Le résumé des opinions de la réunion de la BoJ la semaine dernière sera également publié. La banque du Japon n’a pas touché à ses principaux leviers, mais ont noté qu'elle augmentera probablement la taille des liquidités injectés via les opérations de marché et les facilités de prêt, passant de 75 JPY à 110 mille milliards de Yens

Plus tard dans la journée, nous recevons l'enquête Ifo allemande pour le mois de juin. On s'attend à ce que les indices actuels d'évaluation et d'anticipation soient passés à 84,0 et 86,0 comparé au 78,9 et 80,1 précédents, ce qui conduira l'indice du climat des affaires à 85,0 de 79,5. En gardant à l'esprit que les conditions actuelles et les indices de sentiment économique de l'enquête ZEW ont augmenté plus que les estimations suggérées, nous considérerions les risques entourant les prévisions Ifo comme quelque peu orientés à la hausse.

German Ifo vs ZEW survey

Jeudi, lors des échanges asiatiques, nous obtenons la balance commerciale de la Nouvelle-Zélande du mois de mai, mais aucune prévision n'est actuellement disponible.

Plus tard dans la journée, le PIB américain final pour le premier trimestre sort, et il devrait confirmer sa deuxième estimation, à savoir que l'économie américaine s'est contractée de 5,0% trimestriellement SAAR. Même si nous obtenons une petite révision, nous nous attendons à ce que cette version passe inaperçue car nous avons déjà des modèles suggérant la performance de l'économie au cours du T2.  Le modèle GDPNow de la Fed d'Atlanta suggère qu'au deuxième trimestre, l'économie a chuté de -45,5%, tandis que le New York Nowcast pointe vers un taux de -19,0%.

US GDP qoq SAAR

Lors de sa dernière réunion, le FOMC a maintenu les taux d'intérêt inchangés et a noté qu'il continuerait d'augmenter les achats d'obligations et de titres adossés à des créances hypothécaires "au moins au rythme actuel", ce qui suggère que les achats peuvent à nouveau s'accélérer si cela est jugé nécessaire. De plus, la semaine dernière, ils ont annoncé des ajustements à leurs achats d'obligations, élargissant la gamme des actifs éligibles pour inclure toutes les obligations de sociétés américaines. Ainsi, ces taux de croissance peuvent augmenter les chances pour la Fed d'en faire plus. Après tout, lors de son témoignage devant le Congrès, le président de la Fed Powell a déclaré qu'il y avait "une probabilité raisonnable" qu'un soutien politique plus important soit nécessaire. 

Les commandes de biens durables pour le mois de mai vont être publier et les attentes sont à un rebond de 10,6% après une baisse de 17,7% en avril. Le taux directeur devrait également être revenu sur le territoire positif. Plus précisément, il devrait être passé de -7,7% à 2,1% mensuellement.

 

Vendredi, dans la matinée asiatique, les IPC de Tokyo pour le mois de juin devraient être publiés. Aucune prévision n'est actuellement disponible pour le taux directeur, tandis que celui de base devrait rester inchangé à + 0,2% en glissement annuel.

Plus tard dans la journée, nous avons les données sur les revenus et les dépenses des particuliers aux États-Unis du mois de mai, ainsi que l'indice PCE de base pour le mois en cours. Le revenu personnel devrait avoir baissé de 6,0% mensuellement après avoir augmenté de 10,5%, tandis que les dépenses devraient avoir augmenté de 9,0% mensuellement après avoir chuté de 13,6%. Les arguments en faveur d'une baisse des revenus sont soutenus par le taux mensuel moyen de rémunération horaire qui est tombé à -1,0% mensuellement de + 4,7%, tandis que le fort rebond des ventes au détail pour le mois conforte l'idée d'un rebond des dépenses. Quant au taux PCE de base, l'indicateur d'inflation préféré de la Fed, il devrait avoir ralenti à + 0,9% en glissement annuel par rapport à + 1,0%. Les arguments en faveur de cela sont soutenus par le taux de l'IPC de base, qui est passé de +1,4% à +1,2% en glissement annuel. L'indice UoM final du sentiment des consommateurs pour le mois de juin sort également et la prévision est pour une confirmation de l'estimation initiale, qui est à 78,9.

US CPIs vs core PCE

Avertissement :

Le contenu que nous produisons ne constitue pas un conseil ou une recommandation d'investissement (ne doit pas être considéré comme tel) et ne constitue en aucun cas une invitation à acquérir un instrument ou un produit financier. Le Groupe d'entreprises de JFD, ses sociétés affiliées, agents, administrateurs, dirigeants ou employés ne sont pas responsables des dommages qui pourraient être causés par les commentaires ou déclarations individuels des analystes de JFD et n'assument aucune responsabilité quant à l'exhaustivité et à l'exactitude du contenu présenté. L'investisseur est seul responsable du risque de ses décisions d'investissement. Par conséquent, vous devriez demander, si vous le jugez approprié, des conseils professionnels indépendants pertinents sur l'investissement considéré. Les analyses et commentaires présentés ne tiennent pas compte de vos objectifs d'investissement personnels, circonstances ou besoins financiers. Le contenu n'a pas été préparé conformément aux exigences légales pour les analyses financières et doit donc être considéré par le lecteur comme une information marketing. JFD interdit la duplication ou la publication sans approbation explicite.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 83% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec la Société. Vous devez vous demander si vous comprenez comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez lire l'intégralité de  la divulgation des risques .

Copyright 2020 JFD Group Ltd.

WEEKLY FINANCIAL NEWSLETTER
RIGHT INTO YOUR MAILBOX!
SUBSCRIBE TO JFD'S STRATEGIC REPORT

PLUS D'INFORMATIONS SUR LES MARCHÉS