Chargement...
Traders beware!
Avertissement!

Les sites Web frauduleux se présentent souvent comme ayant un lien avec JFD

Veuillez être conscient des sites Web frauduleux se présentant comme des affiliés et / ou des contreparties de JFD. Pour plus d'informations, veuillez consulter la liste des sites Web prétendant avoir une connexion avec JFD.

Plus d'information
by Charalambos Pissouros

PERSPECTIVES HEBDOMADAIRES : 13 JANVIER - 17 JANVIER: LES USA ET LA CHINE SIGNERONT UN ACCORD DE «PHASE UN», LE PIB BRITANNIQUE ET LES IPC AMÉRICAINS

Cette semaine, toute l'attention se tournera vers la suite du feuilleton américano-chinois, l'accord sur la « Phase 1 » devant être signé mercredi. Étant donné que la plupart de ces coûts ont peut-être déjà été intégrés, Nous garderons l’œil ouvert sur la forme que sur le fond de ces négociations. Nous attendons aussi le PIB du mois de Novembre au Royaume-Uni qui pourraient renforcer les mesures à prendre si le PIB sortait affaibli d’après le gouverneur de la banque Mark Carney, Nous gardons à l’œil aussi les chiffres de l'inflation américaine et suédoise, ainsi que le PIB de la Chine pour le quatrième trimestre.

Lundi, outre-manche Nous obtenons le PIB mensuel glissant sur 3 mois pour novembre, qui devrait s'être contracté de 0,1% après avoir stagné précédemment. Les données préliminaires sur l'investissement des entreprises pour le quatrième trimestre devraient montrer une baisse de 0,5% après avoir stagné au troisième trimestre. La production industrielle et manufacturière devrait avoir baissé de 0,1% et de 0,3% en novembre, après avoir augmenté respectivement de 0,1% et 0,2%. Cela entraînerait à la fois les taux de glissement annuel en territoire négatif. Plus précisément, ils devraient avoir glissé à -1,4% et -1,7%, contre -1,3% et -1,2%. La balance commerciale du pays pour novembre devrait également être publiée, le déficit commercial devant avoir quelque peu diminué. Dans l'ensemble, ces versions devraient être perçu mollement. La semaine dernière, le gouverneur de la BoE, Mark Carney, a laissé entendre qu'une baisse des taux pourrait être réalisée si la faiblesse de l'économie persistait, et donc, une déception dans les données pourrait renforcer cette politique.

UK monthly GDP 3m/3m

Mardi, pendant la matinée asiatique, nous obtenons la balance commerciale de la Chine pour décembre, mais aucune prévision n'est actuellement disponible.

Plus tard dans la journée, l'accent pourrait être mis sur les IPC américains pour décembre. Le taux nominal devrait augmenter à + 2,3% en glissement annuel contre + 2,1%, tandis que le taux de base devrait rester inchangé à + 2,3% en glissement annuel.

US CPIs inflation

Lors de sa dernière réunion pour 2019, le FOMC a décidé de maintenir les taux d'intérêt inchangés, réitérant que « l’orientation actuelle de la politique monétaire est appropriée pour soutenir une expansion soutenue de l'activité économique ». En ce qui concerne le « point plot », il a indiqué qu'il n'y avait aucune action en 2020, une hausse en 2021 et une autre en 2022. Lors de la conférence de presse, le président Powell a déclaré : « Pour faire monter les taux, je voudrais que l'inflation soit persistante et importante ».

Fed funds futures market vs FOMC interest rates expectations

Dans l'ensemble, les investisseurs ne sont toujours pas convaincus que la banque a fini de réduire les taux à la suite des mauvaise nouvelles sur l’emploi, elle cherche toujours à baisser les taux, très certainement pour novembre prochain. À notre avis, l'accélération de l'inflation ne devrait pas faire baisser les attentes, et encore moins déclencher de paris haussiers. En revanche ça pourrait inciter les investisseurs à repousser leurs attentes de réduction, courant de l’année prochaine.

Mercredi, les projecteurs se tourneront sur la saga commerciale américano-chinoise, les présidents devant signer un accord commercial de « phase un ». Cela pourrait maintenir le sentiment général du marché quelque peu soutenu, mais à en juger par la façon dont le marché a réagi aux récents titres entourant l'événement, nous pensons que la majeure partie de cela est déjà intégrée. Par conséquent, si effectivement la première partie de l'accord est quasi signée, nous pensons qu’il n’y a aucun vrai signal dans cet événement si ce n’est la forme médiatique que cela prendra. Le président américain Trump a récemment déclaré qu'il se rendrait à Pékin pour des entretiens sur la deuxième phase de l'accord, et tout ce qui suggère que cela pourrait être le cas pourrait favoriser les actifs à risque. Cependant, nous restons réticents à appeler à une reprise durable, car la route vers un accord final ne semble pas être un long fleuve tranquille. 

Toutefois, la grande déception de mercredi serait de ne pas signer l'accord intérimaire, ce qui n'est pas un scénario improbable à nos yeux. Dans le passé, nous avons vu des choses s'effondrer à la dernière minute. N'oubliez pas qu'en mai dernier, il a été signalé que les deux parties étaient très près de parvenir à un terrain d'entente, mais l'accord attendu a été abandonné après que la Chine a supprimé du projet certains de ses engagements.

Quant aux indicateurs de mercredi, lors des échanges européens, nous obtenons les IPC suédois pour décembre. Les taux CPI et CPIF devraient rester inchangés respectivement à + 1,7% en GA et + 1,8% en GA, mais comme d'habitude, nous préférons accorder plus d'attention au taux de base du CPIF, qui exclut l'énergie. En novembre, ce taux a grimpé à +1,8% en glissement annuel contre +1,7%.

Sweden CPIs inflation

Lors de sa réunion de décembre, la Riksbank a relevé ses taux à 0%, notant que depuis la réunion précédente, les évolutions étaient globalement conformes à ses attentes, et que le taux devrait rester inchangé dans les années à venir. Cependant, ils ont ajouté que si les perspectives économiques et les perspectives d'inflation devaient changer, la politique monétaire pourrait devoir être ajustée. Si, en effet, les taux d’inflation restent inchangés comme prévu, cela confirmerait le point de vue des autorités selon lequel les taux devraient rester stables dans un avenir prévisible.

En Allemagne, nous obtenons le PIB annuel pour 2019, qui devrait avoir ralenti à 0,60% contre 1,60% en 2018, tandis que pour la zone euro dans son ensemble, nous avons la production industrielle pour novembre, qui devrait avoir rebondi de 0,4% d’un mois sur l’autre de -0,5%, entraînant le taux de glissement annuel à -1,1% de -2,2%. La balance commerciale du bloc est également en train de sortir, l’excédent devant avoir diminué à 17,0 milliards d’euros contre 28,0 milliards.

Les IPC du Royaume-Uni pour décembre sortent également, les taux directeurs et de base devraient rester inchangés à +1,5% en glissement annuel et +1,7% en glissement annuel respectivement, en dessous de l'objectif de 2% de la BoE. Combinée à des données souples lundi, une inflation inférieure à l'objectif de la BoE pourrait inciter les décideurs à se rapprocher du bouton de coupure.

 

Jeudi, la BCE publie le compte rendu de sa dernière réunion. Étant donné qu'il n'y a pas eu de changement majeur dans la politique, ni dans le discours, nous ne nous attendons pas à ce que ce compte rendu entraîne de grands bouleversements. Cependant, il serait intéressant de voir si d’autres membres partagent l’avis de C. Lagarde selon lequel il existe des signes de stabilisation du ralentissement de la croissance.

En ce qui concerne les données de jeudi, l'IPC final de l'Allemagne pour décembre sort et comme c'est généralement le cas, il devrait confirmer son estimation préliminaire. Plus tard dans la journée, nous obtenons les ventes au détail américaines du mois en cours. Les ventes globales devraient avoir quelque peu accéléré, à + 0,3% par rapport à + 0,2%, tandis que le taux de base devrait augmenter à + 0,5% par rapport à + 0,1% en novembre.

Vendredi, pendant la matinée asiatique, nous avons le PIB chinois pour le quatrième trimestre, ainsi que les investissements en immobilisations, la production industrielle et les ventes au détail, tous du mois de décembre. Le taux de PIB en glissement annuel devrait rester inchangé à 6,0%, tandis que l'investissement en immobilisations devrait augmenter de 5,2% en glissement annuel, au même rythme qu'en novembre. La production industrielle et les ventes au détail devraient ralentir à + 5,9% en GA et + 7,8% en GA, contre 6,2% et 8,0% respectivement.

Pendant la journée européenne, nous obtenons également des ventes au détail pour décembre au Royaume-Uni. Le taux maman devrait avoir rebondi de 0,6% après avoir baissé du même pourcentage en novembre. Cela ferait grimper le taux de glissement annuel à + 2,7% contre + 1,0%. Les arguments en faveur d'un taux de glissement annuel plus élevé sont également soutenus par le moniteur des ventes au détail de BRC pour le mois, dont le taux de glissement annuel a bondi à +1,7% contre -4,9%.

De la zone euro, nous obtenons le compte courant pour novembre, où aucune prévision n'est disponible, et les IPC finaux pour décembre, qui devraient correspondre à leurs estimations initiales.

 

Aux États-Unis, les permis de construction devraient avoir quelque peu diminué en décembre, tandis que les mises en chantier pour le même mois devraient avoir quelque peu augmenté. Les taux de production industrielle et manufacturière devraient avoir baissé à -0,1% et à 0,2% respectivement, après une croissance de 1,1%. Les offres d'emploi JOLT pour novembre sont légèrement inférieures à octobre, tandis que l'indice préliminaire du sentiment des consommateurs UoM pour janvier devrait se maintenir à 99,3.

 

traduit de l'anglais

Avertissement:

Le contenu que nous produisons ne constitue pas un conseil ou une recommandation d'investissement (ne doit pas être considéré comme tel) et ne constitue en aucun cas une invitation à acquérir un instrument ou un produit financier. Le Groupe d'entreprises de JFD, ses sociétés affiliées, agents, administrateurs, dirigeants ou employés ne sont pas responsables des dommages qui pourraient être causés par les commentaires ou déclarations individuels des analystes de JFD et n'assument aucune responsabilité quant à l'exhaustivité et à l'exactitude du contenu présenté. . L'investisseur est seul responsable du risque de ses décisions d'investissement. Par conséquent, vous devriez demander, si vous le jugez approprié, des conseils professionnels indépendants et pertinents sur l'investissement considéré. Les analyses et commentaires présentés ne tiennent pas compte de vos objectifs de placement personnels, de votre situation financière ou de vos besoins. Le contenu n'a pas été préparé conformément aux exigences légales pour les analyses financières et doit donc être considéré par le lecteur comme une information marketing. JFD interdit la duplication ou la publication sans approbation explicite.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 78% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec la Société. Vous devez vous demander si vous comprenez comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez lire l'intégralité de la divulgation des risques.

 

Copyright 2020 JFD Group Ltd.

WEEKLY FINANCIAL NEWSLETTER
RIGHT INTO YOUR MAILBOX!
SUBSCRIBE TO JFD'S STRATEGIC REPORT

PLUS D'INFORMATIONS SUR LES MARCHÉS